Water Gen ou comment l’eau jaillit

L’entrepreneur part aujourd’hui au pays où la mentalité start-up est la plus prononcée : Israël. Le pays jouit en effet d’une industrie technologique florissante. Il faut dire que le gouvernement investit largement dans les entreprises qui font la « vitrine technologique » du pays. Tous ces efforts ne sont pas vains. Citons en effet l’exemple de l’entreprise Mobileye – pionnière dans le développement de la voiture autonome de demain – qui a été rachetée l’an passé par le géant Intel pour près de 15 milliards de dollars.

L’entreprise que nous avons décidé de vous présenter se nomme Water Gen et a été fondée en 2009 par Arye Kohavi. Cet ancien militaire se dit très préoccupé par un problème qui touche plus particulièrement les pays les moins avancés, le stress hydrique. En effet, environ 11% de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable. Plus étonnant encore, on estime que ce manque tue plus que les guerres. L’eau couvre la majeure partie de notre petite planète dont elle assure la vie, la puissance et la gloire, mais se distingue aussi par le manque qu’elle engendre. De ce fait, Arye Kohavi a profité de ce paradoxe en créant des machines tels que « Genny » ; des générateurs d’eau atmosphérique. Une simple prise électrique permet de mettre en marche la technologie innovatrice : capter l’humidité atmosphérique pour en faire de l’eau potable. La machine se révèle aussi très efficace pour purifier l’air. Le système est économique car un litre d’eau produit par Water Gen revient dix fois mon cher qu’une bouteille d’eau minérale. La start-up revendique que l’installation de 10000 dispositifs permettra de pourvoir en eau potable près de 25 millions de personnes.

Vidéo de présentation de la machine : https://www.youtube.com/watch?v=smnKGJGoN7w

Aujourd’hui, Water Gen connaît une pleine expansion et travaille beaucoup avec des pays tels que l’Inde, la Chine ou le Brésil. En 2014, le magazine Fast Company place Water Gen parmi l’une des 50 entreprises les plus innovantes du monde. Arye Kohavi a reçu aussi les honneurs du Foreign Policy Magazine qui le considère comme l’un des meilleurs innovateurs du monde. Une start up n’est donc pas incompatible avec la  valorisation du rôle sociétal et environnemental d’une entreprise, et Water Gen en est l’illustration parfaite. La start-up israélienne propose une solution pour pallier ce stress hydrique pour l’instant localisé, mais elle propose aussi une alternative aux bouteilles d’eau en plastique et à la logistique de leur transport.

“Des villes entières, des Etats, des cultures, des civilisations lui ont dû presque tout. Elle est à l’origine de métiers innombrables, de grandes passions, de petits plaisirs, de chefs-d’oeuvre immortels. Elle a inspiré les marins, les poètes, les peintres, les amants, les historiens, les assureurs, les têtes brûlées, les aventuriers. Elle a été et sera à la source de beaucoup de rêves, de conquêtes et de guerres. Elle se confond avec le monde et avec notre vie dont elle a permis la naissance et le développement. L’eau !” (Jean d’Ormesson, Guide des Egarés)

Alexis Ditchi

731 total views, 6 views today