KitNations ou comment vivre ailleurs comme un local

S’expatrier, une idée

N’avez-vous jamais songé à vous expatrier dans une des nombreuses Major Cities de notre monde? New-York, Rio de Janeiro, Tokyo, Londres ou Shanghai? Pas facile de faire le pas vers l’inconnu, et c’est souvent ce qui met des barrières à de nombreux projets d’expatriations : la peur de l’inconnu. C’est très astucieusement que KitNations; une startup fondée par Pierre Esparsa, un jeune entrepreneur en ce début d’année 2018; s’est jetée pour nous dans le vide afin de faciliter la vie à tous les futurs expatriés. Le concept est simple : un kit de survie qui permet de ne pas débarquer quand tu arrives à Londres pour plus d’un mois.

S’il est parfois très sympa de partir à l’aventure à l’autre bout du monde, sans rien prévoir à l’avance pour un séjour de deux semaines avec ton meilleur ami, s’installer véritablement est bien plus complexe si ton billet aller-simple est ton seul outil d’intégration. KitNations concentre pour le moment son activité sur Londres mais projette dans les deux prochaines années d’investir plusieurs autres Major Cities pour vous permettre de vous épanouir. Le contenu du kit est amené à évoluer en fonction des besoins des utilisateurs et c’est ce qui fait la force de KitNations: sa proximité avec ses utilisateurs et sa capacité à innover rapidement.

ZOOM de la Rédac’ sur le kit:

Tout d’abord, un guide complet de 50 pages qui aborde l’ensemble des « Must know » sur Londres. Ensuite, un accès à une plateforme qui regroupe plus de 160 bons plans locaux avec des réductions assez sympas. Également, la carte membre, le Graal de l’outsider: montrer patte blanche et obtenir des réductions dans les sous-sols de Londres, tu en as toujours rêvé. Enfin, ce sont les outils indispensables qui composent le kit qui font la force de KitNations: la carte bancaire locale gratuite, la carte sim 4G, une clef USB 16GB (parce que c’est toujours utile) et enfin un adaptateur car ta carte Sim ne te servira à rien si tu ne peut pas charger ton beau smartphone.

Entreprendre, une bonne idée

Entreprendre n’est pas pas toujours une partie de plaisir et c’est ce que m’a confié Pierre, le fondateur de KitNations dans une interview que vous pourrez retrouver à la suite de cet article. Et pourtant, l’entrepreneuriat n’a jamais eu autant de succès: si l’on compare mars 2017 à mars 2018, c’est 12% de créations d’entreprises en plus (63 601 créations d’entreprises en mars 2018). Mais qu’est ce qui fait le succès d’une telle aventure? Devenir son propre patron? L’argent? Je pense que c’est surtout un défi lancé à soi-même qui procure des émotions telles que le risque en vaut la chandelle. Voir son projet aboutir est une fierté et un symbole de réussite et c’est ce que représente cette aventure pour Pierre Esparsa qui m’a confié dans l’interview: « L’aventure KitNations a jusque là été réellement passionnante et exigeante : c’est un apprentissage accéléré de tant de choses, chaque jour son lot de nouveautés mais aussi de solutions à trouver rapidement! Il faut s’accrocher mais quel plaisir quand ça fonctionne! »

Extrait de l’interview de Pierre Esparsa, fondateur et CEO de KitNations:

– En quelques mots, comment décrirais-tu l’aventure entrepreneuriale qui a été la votre?

Le concept était clair depuis le début : nous voulions créer un Hub qui centralise toutes les informations, les bons plans et les outils nécessaires à l’installation : faciliter toutes les tâches administratives, faire économiser du temps et de l’argent à nos clients et leur permettre de sortir des sentiers battus lorsqu’ils arrivent à l’étranger. Le tout à travers un concept tout nouveau : un Kit physique d’installation reçu à la maison avant le départ!

Nous avons commencé par Londres car nous y sommes basés actuellement.

En bref, nous essayons de réinventer l’expérience d’installation à l’étranger pour en faire enfin un moment qui compte : profiter dès le premier jour, comme un local!

– Quel en a été le point de départ? Une volonté d’entreprendre (sans avoir de projet de départ), ou bien une idée qui a vu émerger l’aventure?

En tant que français, on estime souvent que s’installer à Londres est un jeu d’enfant : l’Angleterre est si proche… Et pourtant, on peut rapidement rencontrer beaucoup de galères sur pas mal de points comme la banque, le logement, les transports… Toujours par manque d’informations et des bons outils. Comme en s’installant ailleurs (et le Brexit empire la situation…). Alors, de mes expériences passées, j’ai imaginé  pouvoir redonner le pouvoir à ceux qui bougent pour au moins un mois ailleurs et veulent s’adapter en quelques jours!

– Quelles sont vos objectifs pour vous étendre?

Nous avons créé notre premier Kit pour les français qui s’installent à Londres car cela parlait de notre propre expérience. Notre ambition est plus grande : nous travaillons sur beaucoup de projets à la fois pour délivrer une expérience unique pour nos clients : bientôt une version anglaise et un chabot qui répond aux questions des futurs voyageurs! Puis en Septembre, nous travaillerons sur une version chinoise du Kit et rapidement, nous voulons évidemment nous étendre à d’autres villes du monde entier!

– Quelles ont été les difficultés que vous avez pu rencontrer?

Les difficultés font partie du cheminement : convaincre les bons acteurs au bon moment, jouer avec la trésorerie, faire passer le mot, trouver les bons collaborateurs… Sont des problématiques souvent complexes lorsqu’on joue avec un budget de startup. Mais ces défis nous font grandir chaque jour!

– Enfin, pourrais-tu me donner deux mots qui représentent le mieux l’entrepreneuriat pour vous?

L’aventure KitNations a jusque là été réellement passionnante et exigeante : c’est un apprentissage accéléré de tant de choses, chaque jour son lot de nouveautés mais aussi de solutions à trouver rapidement! Il faut s’accrocher mais quel plaisir quand ça fonctionne!

Article écrit par Tanguy Munch

270 total views, 6 views today