« Investisseurs et startuppers : je t’aime moi non plus ! »